[MARCHÉ] Allemagne : le bio croît deux fois plus vite que le marché alimentaire

Article extrait de la Newsletter du 25 février 2021

En Allemagne, la pandémie de Covid-19 a renforcé le désir chez les consommateurs allemands d’une alimentaire saine et produite avec des méthodes écologiques. C’est le grand enseignement que tire de l’année 2020, Felix Löwenstein, président de l’Association allemande des agriculteurs, des transformateurs, et des distributeurs bio (la ‘Bund Ökologische Lebensmittelwirtschaft’, Bölw). « La croissance historique des produits biologiques montre que les consommateurs, les agriculteurs et les entreprises alimentaires ont depuis longtemps changé leurs habitudes », a-t-il commenté dans le cadre de la publication des chiffres annuels, à l’occasion de l’édition 2021 du salon Biofach.
 

Des ventes en hausse de 22% 

L’année dernière, le marché bio allemand a généré 14,99 milliards d’euros de chiffre d’affaires, contre 12,26 milliards d’euros en 2019. Cela signifie que les consommateurs allemands ont acheté l’équivalent de 22% de produits bio en plus qu’en 2019, selon les données de la Bölw.
 
Les produits ayant rencontré un succès tout particulier sont la viande, la farine, les fruits et les légumes, enregistrant des taux de croissance compris entre 25% (pour les fruits) et 70% (volaille). Le marché du bio a progressé environ deux fois plus vite que le marché alimentaire dans son ensemble, et la part des produits biologiques dans le marché alimentaire global du pays atteint désormais 6,4%. A titre de comparaison, en France et en 2019, le bio pesait pour l’équivalent de 6,1% dans l’ensemble des achats alimentaires des Français.
 

Les magasins bio progressent, mais ils ne sont pas les seuls

Avec une croissance de 35%, les magasins d’alimentation, mais aussi la vente à la ferme, les e-commerçants, les marchés hebdomadaires, les boulangers et les bouchers ont connu les plus fortes hausses de chiffre d’affaires. Au total, les détaillants bio ont généré pas moins de 3,7 milliards d’euros de ventes en 2020, et leur part de marché s’élève à 25%.
 
Du côté de la grande distribution, les ventes de produits bio ont augmenté de 22%, pour atteindre 9,05 milliards d’euros. A l’instar de la France, les GMS allemandes sont les plus gros vendeurs de bio, et leur part de marché atteint 60% du marché bio en 2020.
 

Plus de 35 000 fermes bio

Avec plus de 8 000 fermes qui ont décidé d’adopter les pratiques de l’agriculture biologique au cours des cinq dernières années, l’Allemagne compte désormais 35 413 exploitations bio. Au total, à peine plus de 10% des terres agricoles allemandes sont désormais exploitées en agriculture biologique.
 
Cela représente environ 1 698 763 hectares de terres agricoles. En France, les données 2020 n’ont pas encore été publiées, mais en 2019, les surfaces bio étaient estimées par l’Agence Bio à 2,3 millions d’hectares, soit 8,5% de la surface agricole utilisée française.

François Deschamps