[STRATÉGIE] Bilan 2020 et chantiers 2021 chez Léa Nature

Article extrait de la Newsletter du 06 mai 2021

Investissements dans les outils de production, embauches, maintien de la croissance d’activité… le groupe Compagnie Léa Nature a dévoilé sa feuille de route pour l’année 2021, qui s’inscrit dans la continuité des chantiers initiés en 2020, marqués par le contexte de la Covid-19.

Avec une croissance de 9% de son activité, et un chiffre d’affaires de 490 millions d’euros, Léa Nature a déjà commencé a déployé plusieurs actions qui devront, selon ses estimations, mener l’entreprise à générer 540 millions d’euros à la fin de l’année 2021.

Les GMS, canal de vente N°1

Ses plus gros clients restent les enseignes de grande distribution, représentant en effet 50% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Lea Nature, dont le portefeuille se compose de 37 marques différentes, y distribue notamment, les produits de sa marque emblématique Jardin BiO étic.

Du côté des ventes réalisées par les magasins spécialisés, elles représentent 38% du chiffre d’affaires de Léa Nature, avec une présence forte via des marques telles que Priméal, Vitamont, Bisson, Pain des Fleurs, ou encore Famille Mary, rachetée par le groupe à la fin de l’année 2020. Enfin, dans une moindre mesure, Lea Nature tire ses revenus des réseaux de pharmacies et parapharmacies (5%), et par l’e-commerce (3%).

Près de 50 millions d’euros d’investissements

Afin de répondre à la demande des consommateurs en produits biologiques, Lea Nature a initié de nombreux investissements en 2020, qu’elle prévoit de maintenir cette année. « Si l’année 2020 a été particulièrement intense en termes d’adaptabilités, Compagnie Léa Nature entend poursuivre ses investissements dans les outils de production bio », indique en effet le Groupe par voie de communiqué.

A la tête de 21 implantations et sites de production en France, et 8 plateformes de distribution en France et à travers l’Europe, la société devenue entreprise à mission en 2019, totalise près de 50 millions d’euros d’investissements dans ses outils de production entre 2020 et 2021. Son pôle ‘Lea Naturenvie’ dédié à l’alimentation grand public concentre à lui seul 33,5 millions d’euros d’investissements, tandis que le pôle Léa Ekibio (Céréales et repas pour les magasins spécialisés) sera l’objet de 8,5 millions d’euros d’investissements. Enfin, 7,1 millions d’euros seront consacrés aux outils de production de son pôle Léa Cosmétique.

Et afin d’absorber l’accroissement d’activité, le groupe a recruté près de 200 en 2020, pour 80 créations de postes en CDI et 50 en CDD, et en prévoit autant au cours de l’année 2021. Au total, Compagnie Léa Nature compte 1 900 salariés, dont 945 basés au siège social.

François Deschamps